( lost in wonderland )

-

Alice au pays des merveilles est l’un de mes contes favoris, il a bercé toute mon enfance, des illustrations originales du livre de Lewis Carroll au dessin animé de Disney.

J’avais toujours eu l’envie de faire une série de photos sur le thème d’Alice, mais c’était hélas difficilement réalisable seule.

Je m’étais donc résignée à cette idée; jusqu’au jour où je croise une autre blogueuse tout aussi piquée d’Alice que moi: la méchante.

Nous nous sommes donc amusées toutes deux à réinterpréter l’histoire à notre manière, l’une arborant un très reconnaissable nœud dans les cheveux ainsi qu’une robe bleue, et l’autre affublée d’un masque aux longues oreilles.

-

Alice in Wonderland is one of my all-time favourite fairytales. From the original Lewis Carroll illustrations to those from the Walt Disney animated film, its imagery cradled my childhood.

I have always wanted to do an Alice in Wonderland inspired photo shoot, but it always seemed too difficult to accomplish on my own.

I had thus abandoned the idea, or at least until I met La Méchante, a blogger who was just as infatuated with Alice as I.

That’s how we came to reinterpret the story in our own little way: one of us adopting a very signature bow hairpiece, the other taking on a long-eared mask.

-

Au beau milieu d’une forêt, Alice s’est perdue et ne sait pas où aller. In the depths of the woods, Alice found herself lost, not knowing where to go.

-

Elle sent une présence étrange…comme si quelqu’un l’observait. She sensed a strange presence… as if someone was watching her.

-

Fatiguée, apeurée, Alice éclate en sanglots. Frightened and exhausted, Alice burst into tears.

-

C’est alors qu’une chenille qui s’était posée sur son tablier se met à parler ” jeune fille, quel est cet aiRR tRRiste ?” That’s when a caterpillar that had landed on her apron began to speak: “Hello there little girl, why are you so sad?”

-

Ayant soudain conscience de sa mine pitoyable, Alice se reprend, ajuste ses bas, et décide de repartir à travers la forêt. Suddenly gaining awareness of her pitiful state, Alice got herself together, pulled up her stockings, and decided to brave the woods a second time.

-

C’est alors qu’elle voit passer le lapin, et se met à lui courir après. That’s when she spotted the rabbit, and she immediately started chasing after him.

-

Ayant enfin réussi à l’arrêter, elle lui propose d’aller boire une tasse de thé. When she finally caught up to him, she asked him if he’d like to join her for tea…

-

Ainsi que de jouer aux cartes. And play a game of cards.

-

Mais, malheur ! Ce thé a des effets étranges ! But unfortunately, the tea had unexpected effects!

-

Alice a grandit d’un seul coup. Alice suddenly grew very, very tall.

-

Les livres, les tasses et la théière, comparés à elle, semblent d’une taille infirme ! The books, the cups, the teapot, they all seemed so small compared to her!

-

C’est alors que le lapin lui met la montre sous le nez :”Alice, tu es restée endormie bien longtemps, il est temps de te réveiller !” That’s when the rabbit placed his pocket watch under her nose: “Alice, you’ve been sleeping for way too long, it’s time to wake up now!”

-

émergeant de son sommeil, Alice se rend compte que tout cela n’était qu’un rêve. Waking from her slumber, Alice realized that it had all just been a dream.

-

Et c’est ainsi qu’elle entreprend le chemin de retours qui la mène à la réalité, là ou les lapins ne sont pas pressés, et où les chenilles ne savent pas parler. And so, Alice had no choice but to get back on the path that led to reality, where rabbits aren’t in a hurry, and where caterpillars can’t talk.

-

La Fin The End

Serre tête nœud Viktor & rolf

-

( teen vogue )

Book stalls along the seine

-

Hey all international readers, the teen vogue fashion blog featured me as blogger of the moment !

Click here to read the interview.

Ho, And I’m also in N.E.E.T, how cool !

-

Une petite interview en Anglais ça vous dit ? Ca se passe ici sur le blog Américain de teen vogue !

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, je suis aussi dans N.E.E.T .

-

Dans les coulisses de l’atelier de la mode, épisode 2

-

L’atelier de la mode qui organise le « concours de style » m’a ouvert ses portes pour lancer la création de ma mini collection.

Suite à la réalisation de la toile de mon premier modèle la semaine dernière, nous travaillons sur un pantalon, une jupe et un second chemisier.

La collection prend rapidement forme, et d’ici peu, tous mes croquis verront le jour…

-

Le modéliste commence aujourd’hui par étudier méticuleusement le croquis d’une jupe et discute avec moi des différents éléments qui la compose : poche, plis, boutonnage… Tout a son importance !

-

Il passe ensuite au moulage d’une demi toile sur le mannequin Stockman:

-

Une fois la toile terminée, le modéliste réalise le patronage sur du papier et coupe les différentes pièces de la jupe dans un lainage léger. Le premier prototype sera monté par l’atelier de confection.

-

Voici un aperçu de la gamme de couleur de la collection : Du gris, un très beau bleu, du blanc cassé, ainsi que du marron.

-

C’est au tour du pantalon pour lequel un essayage est nécessaire avant de le couper dans le tissu sélectionné. Je vérifie que le volume de la toile assure le tombé que j’imaginais, et j’y apporte quelques modifications finales.

-

Je passe ensuite à la fabrique de boutons. Ceux-ci sont réalisés pour le prototype, de manière artisanale : à la main et un par un !

-

Les portes de l’Atelier qui réalise les modèles me sont ouvertes afin que je puisse suivre la confection de mes modèles.

-

Voici le premier prototype de la blouse. J’ai toutefois quelques modifications à lui apporter…

-

La suite dans le troisième épisode…

La semaine prochaine, vous découvrirez les prototypes montés et les préparatifs du shooting de ma mini collection. Vous entrapercevrez les projecteurs d’un studio photo, quelques palettes de maquillage, et peut-être le joli minois d’un mannequin !

Enfin, pour toutes celles qui se sont inscrites au Concours de Style : Bonne chance…

-