Almendrón

 -

The Cherry Blossom Girl - Almendron 02

-

-

“Almendrón”, c’est le nom par lequel les cubains désignent les très vieilles voitures américaines.

Ces voitures font à présent parties du patrimoine culturel de l’île, c’est même devenu l’emblème du pays ( essayez de me trouver un guide sur Cuba qui n’ait pas l’une de ces vieilles voitures sur la couverture ! ).

Elles étaient là déjà avant le début du communisme en 1959, quand plus aucun véhicule n’a passé les frontières du pays. Autant dire que c’est un miracle qu’elles roulent encore !

-

Un miracle, ou un soin tout particulier apporté par leurs propriétaires.

En effet ( surtout quand on sait que la grande majorité des Cubain n’ont pas de voiture ) les Almendrones sont des biens très précieux ( certains propriétaires vont jusqu’à méga tuner leur intérieur avec lecteurs CD, néons et écrans vidéo ).

Elles se transmettent exclusivement de père en fils. Les actuels propriétaires témoignent donc indirectement de la classe sociale de leur arrière grand-père ( C’était des voitures extrêmement luxueuses à l’époque ).

Les lois restent très strictes au sujet de ces voitures ( bien que les Cubains aient le droit de se les vendre entre eux, c’est toujours le propriétaire d’origine qui conservera les papiers du véhicule par exemple ).

-

Je mentirais si je disais que je ne suis pas venue à Cuba pour ces voitures. En grande fan de modèles anciens, j’étais extrêmement excitée à l’idée de découvrir ce musée à ciel ouvert.

Regarder une rue active de la Havane est un véritable plaisir. Ça grouille de voitures anciennes partout. On se croirait dans un film ! ( Vous pouvez également imaginer tout le bruit que ça fait ).

Le modèle le plus répandu à Cuba est cependant la Lada 2101, une voiture Russe apparue dans les années 70. Pas tout à fait aussi charmante; mais déjà plus moderne.

Avec les réformes qui évoluent, il y a de plus en plus de voitures modernes, et de ce fait … de moins en moins d’Almendrones. ( C’est plus confortable pour tous, mais ça a bien moins de charme ! )

-

Remarquant cela, j’ai alors voulu en profiter à fond !

Il m’a été extrêmement difficile de ne pas succomber à la tentation de prendre la pose à côté de chaque belle Almendrón que je croisais sur mon chemin. C’était mon petit plaisir de vacances.

Une manière de vous prévenir que oui, il va y avoir énormément de photos de voitures ces prochaines semaines sur le blog !

-

Si tout comme moi vous êtes fan de voitures vintage, et que l’aventure vous tente, je ne peux que vous conseiller d’aller à Cuba.

Je suis persuadée qu’il ne reste plus que quelques années avant que les voitures anciennes disparaissent complètement.

Mais pour se rassurer, même si le décor ne sera plus le même, il faut se dire qu’il restera toujours quelques belles Cadillac, Chevrolet, Dodge, ou autre Ford pour balader les touristes ;)

-

-

♫ ♪ Omara Portuondo – La Sitiera

-

-

“Almendrón” is the name Cuban people use for their old american cars.

These cars are now part of the Island’s cultural heritage, and even became the symbol of the country overseas ( just try to find a guide of Cuba without one of these cars on the cover ! ).

They were driven on Cuban roads even before the beginning of communism in 1959, when no more cars entered the country. It’s a miracle they are still working !

-

A miracle, or very special care from their owners.

Indeed ( especially knowing that most of the Cubans don’t own their own cars ) the Almendrones are very valuable assets ( some owners customize the inside with CD players, LCD screen and neon lights ).

They are transmitted exclusively from father to son. The current owner therefore indirectly reflect the social class his family used to be ( It was extremely luxurious cars at the time ).

The laws are very strict with these cars. For example, even though Cubans can sell them to other Cubans, it is still the very first owner of the car that will keep the papers of the vehicle.

-

I’d be lying if I said I didn’t come to Cuba for these cars. As a big fan of the vintage ones, I was extremely excited to see this open-air museum.

Watching a street in La Habana is a real pleasure. Old cars are everywhere, it’s just like in a movie ! ( But you can also imagine the noise that makes )

However, the most common car in Cuba is a Russian one: the Lada 2101, which arrived in the 70′s. Not quite as charming, but a bit more modern at least.

With some new reforms, there are more and more new cars in the city, which means less and less Almendrones ( it’s more comfortable for everyone, but we definitely loose the poetry ).

-

When I noticed, I decided I would enjoy these old cars as much as I could !

Which is why it was extremely difficult for me not to strike a pose everytime I saw one of these beautiful Almadrón. It was my holiday treat.

This was just a hint to say that yes, there will be a lot of cars pictures on the blog these coming weeks !

-

If like me you’re a vintage cars lover and are tempted by the adventure, I can only advise you to go to Cuba.

I am convinced that there’s only a few years left before these cars disappear completely.

But the decor may change, I’m sure there will always be a few Cadillac, Chevrolet, Dodge, and Ford left for tourist tours !

-

-

The Cherry Blossom Girl - Almendron 22

The Cherry Blossom Girl - Almendron 20

The Cherry Blossom Girl - Almendron 14

The Cherry Blossom Girl - Almendron 07

The Cherry Blossom Girl - Almendron 04

The Cherry Blossom Girl - Almendron 08

The Cherry Blossom Girl - Almendron 01

The Cherry Blossom Girl - Almendron 23

The Cherry Blossom Girl - Almendron 21

The Cherry Blossom Girl - Almendron 13

The Cherry Blossom Girl - Almendron 11

The Cherry Blossom Girl - Almendron 09

The Cherry Blossom Girl - Almendron 24

The Cherry Blossom Girl - Almendron 03

The Cherry Blossom Girl - Almendron 10

The Cherry Blossom Girl - Almendron 19

The Cherry Blossom Girl - Almendron 05

The Cherry Blossom Girl - Almendron 18

The Cherry Blossom Girl - Almendron 15

The Cherry Blossom Girl - Almendron 12

The Cherry Blossom Girl - Almendron 16

The Cherry Blossom Girl - Almendron 06

The Cherry Blossom Girl - Almendron 17

 -

-

Robe / Dress : Sretsis

Sac / Bag : Charlotte Olympia

Bracelets : Topshop

Sandales / Sandals : Carvela

Lunettes / Sunglasses : miu miu

 -

-

-

 

Saludos desde La Habana

-

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 05

-

-

Cuba n’est pas ce qu’il y a de plus confortable en terme de tourisme. Il ne faut pas s’attendre à des chambres rénovées ou aux transports les plus modernes.

Et curieusement, c’est ça aussi qui fait son charme. L’ambiance rétro est partout.

C’est aussi une destination qui revient assez cher ( il y a deux monnaies qui circulent, et le dollar CUC obligatoirement utilisé par les étrangers vaux environ 25 fois plus que le pesos local ).

Malgré ces deux inconvénients , Cuba reste une destination merveilleuse.

Suffisamment bien préparé et informé, ce séjour peut devenir le meilleur de votre vie ( ça a été le cas pour moi ! ).

Pour la restauration et l’hébergement, on peut distinguer deux types d’établissements:

- Gérés par l’état: les restaurants, magasins et hôtels.

- Gérées par des particuliers: les “Casa particular”, et les “Paladar”.

-

Certaines choses ont considérablement évoluées depuis peu.

En difficulté financière, le gouvernement a licencié un nombre considérable de ses fonctionnaires, les incitant ainsi à ouvrir leur propres commerces.

Les propriétaires de Casa Particular ( chambres d’hôtes ) ont la permission d’héberger plus d’étrangers qu’avant, et des restaurants privés ( les “Paladar” ) commencent à voir le jour. Ils se donnent d’ailleurs souvent beaucoup de mal et soignent la présentation dans les moindre détails. Mais comme cela reste toujours difficile de se procurer de tout, beaucoup de produits viennent du marché noir, qui est assez répandu à Cuba.

-

Voici une petite liste d’adresses à La Havane:

-

 Mon Hôtel : Hôtel Conde de Villanueva . Je l’ai choisi pour son esprit plus intimistes que les autres hôtels, pour les paons qui se baladent librement dans la cour, pour son excellente cave à cigares, et pour son emplacement idéal dans une jolie rue de La Habana Vieja. La Plaza Vieja est à deux pas !

-

 Club Tropicana : Tout comme les rues de la Havane, ce cabaret semble avoir été figé dans le temps. C’est le seul établissement du genre à avoir survécu aux réformes de la fin des années 50.

Les costumes sont magnifiques et les danseurs très professionnels. Les billets sont assez chers, mais après avoir vu le spectacle, j’ai trouvé que ça valait vraiment le coup !

-

 Promenade dans la Habana Vieja. Les vieux bâtiments souvent très dégradés témoignent d’un pays à l’économie qui s’épuise ( beaucoup ont été sauvés grâce aux dons fait par l’Unesco ), ils dégagent néanmoins une indéniable beauté et un côté mystérieux.

-

 Tour en voiture: également à ne pas manquer, un tour dans l’une de ces vieilles voitures américaines. Discuter avec le chauffeur qui vous expliquera ” qu’il n’y a plus grand-chose d’américain dans la voiture… juste la carcasse” fait aussi parti du charme de la balade. Les plus beaux spécimen sont garés au Parque Central et devant le Capitolio.

-

 Restaurant: Paladar Los Mercaderes. Un établissement privé qui se donne du mal au point de parsemer le sol de pétales de roses. Très bonne cuisine caribéenne.

-

 Casa Particular: Casa David & Lidia Diaz. Une casa particular qui compte à présent 3 maisons. L’endroit est très connu des français. L’accueil est charmant, et la cuisine familiale très dépaysante.

-

Café El Escorial, sur la plaza Vieja.

-

 Les vieilles pharmacies. Avec leurs boiseries et leurs multitudes de pots en porcelaine, c’est magnifique à voir !

-

 Casa de la Musica: l’endroit est souvent conseillé, mais j’ai eu une assez mauvaise expérience. Le groupe qui passait sur scène était excellent, mais le son relayé dans les haut-parleurs était abominable ! Peux être aurez vous la chance de ne pas tomber sur le même technicien du son que moi ce soir là…

-

-

♫ ♪ Compay Segundo – Sabroso

-

-

Cuba isn’t the most comfortable and easy destination for tourism. Brand new hotel rooms or modern transportation cannot be part of your expectations.

But it’s also the reason why it’s so charming. The vintage atmosphere is everywhere.

It’s not the cheapest either. There are currently two different currencies in the country, and the dollar CUC that foreign people have to use is about 25 more expensive than the local pesos.

Despite these two points, Cuba remains a wonderful place to visit. If you are full informed and prepared, this trip can be the best of your life ( it definitely was one of the best for me ! )

For food and accommodations, there are two types of institutions:

- Managed by the state: restaurants, stores and hotels .

- Run by the locals: casa particular and Paladar.

-

Some things have significantly evolved recently.

Because of financial difficulties, the government has dismissed many of its workers, thereby encouraged to open their own business.

The Casa Particular ( sorts of B&B ) owners are allowed to receive more people than before, and private restaurant ( Paladar ) have just opened. As these places are new, they try hard to make everything look beautiful in every details. But as it’s still quite difficult to get all the products they need, a lot of things comes from the black market, which is quite common in Cuba.

-

Here is a list of my favorite addresses and things to do in La Habana:

-

My hotel: Hôtel Conde de Villanueva. I chose this one because it seemed more intimate than other hotels, for the peacocks wandering in the yard, for the excellent Cigars store, and for the perfect location in La Habana Vieja. The pretty Plaza Vieja is very close.

-

Club Tropicana: Just like the streets of La Habana, this cabaret seems to be still stuck in the 50′s. It’s the only place of this kind having survived the reforms.

The costumes are incredibly beautiful, and the dancers very professional. The tickets are quite expensive, but after seeing the show, I thought it was really worth it !

-

A walk in La Habana Viera: The old buildings almost falling apart reflect the country’s economy problems ( many of them were restored with the help of UNESCO ), they still exude an undeniable beauty and mystery.

-

 A ride in one of these american cars: this is Something that is also not to miss. Talking with the driver who will explain to you that ” there’s nothing american left … only the coachwork ” is also part of the charm of the tour. The finest specimen are parked at Parque Central and in front of the Capitolio

-

 Restaurant Paladar Los Mercaderes: Private, that try so hard they sprinkle rose petals on the floor. Excellent caribbean food.

-

Casa Particular : Casa David & Lidia Diaz. There are now three houses in their business. The place is well known by the french. The welcome was very friendly, and the meals typically Cubans.

-

Café El Escorial, on Plaza Vieja.

-

Old Pharmacies. With the wood and porcelain pots, it’s beautiful to see !

-

 Casa de la musica: the place is often recommended, but I had a pretty bad experience. The band performing on stage was excellent, but the sound echoed in the speakers was terrible ! If you are lucky, you won’t get the same sound technician that I had on that night.

-

-

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 06

Tshirt Viva Vena, short vintage, lunettes miu miu

Viva vena Tshirt, Vintage shorts, miu miu sunglasses

-

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 21

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 24

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 08

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 27

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 20

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 11

Sandales / Sandals : miu miu

-

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 22

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 07

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 01

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 09

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 31

Combi / Playsuit : Sretsis

-

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 03

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 04

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 28

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 30

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 19

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 29

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 02

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 15

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 12

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 13

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 16

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 14

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 18

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 23

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 10

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 17

The Cherry Blossom Girl - Saludos desde La Habana 25

-

-

-

Cuba


The Cherry Blossom Girl - Cuba 10

-

-

Cuba est un pays magnifique.

Je voulais réaliser ce premier article comme sorte d’introduction, pour expliquer un peu comment ça se passe là-bas, et mon expérience / conscience en tant que visiteuse.

Tout comme pour mon voyage en Inde où le problème de la pauvreté avait été abordé, Cuba peut également faire l’objet de critiques ( sur le terrain politique cette fois ).

J’ai toujours conscience de la réalité des choses lorsque je visite un pays. Ce n’est pas une bonne chose de fermer les yeux face aux problèmes, mais ce n’est à mon sens pas non plus une bonne chose de tourner le dos à un pays qui a également de belles choses à offrir.

Lorsque je voyage, mon but est de me plonger dans la culture du pays, échanger avec les locaux, passer de bons moments, et faire de belles photos.

-

Cuba est une destination très particulière… et un mélange d’opposés extrêmes.

Le système politique communiste drastique, qui soumet encore ses habitants à des carnets de rations est en total contraste avec l’ambiance festive du pays, la musique à tous les coins de rue, les paysages paradisiaques et la chaleur ambiante.

Les citoyens ne disposent de pas grand chose comme biens matériels, mais en contrepartie, bénéficient d’une excellente éducation, des soins médicaux les meilleurs des Caraïbes, et ne manquent “de rien”. Il n’y a pour ainsi dire pas de pauvreté à Cuba.

C’est une mentalité bien évidemment très différente de la nôtre.

Dans la réalité, même s’il n’y a effectivement pas de “pauvres”, il y a surtout un peuple qui se galère.

Les Cubains ont appris à vivre avec peu depuis des années, et sont ainsi passés maîtres dans l’art de la débrouille et du bricolage. Cela en fait des gens extrêmement forts et courageux ( ce qui ne les empêche pas de se plaindre ! )

Je leur en suis extrêmement respectueuse et admirative pour cela.

Voici une première balade dans les rues de la Havane, qui sera suivi par beaucoup d’autres photos, conseils et bonne adresses Cubaines !

-

-

♫ ♪ Buena Vista Social Club – Chan Chan

-

-

Cuba is an amazing country.

I wanted to make this first article as an introduction to explain how it goes there, and my experience / consciousness as a visitor.

I remember my trip to India, where poverty was stated as a real problem. More for political reasons, Cuba is a country that can be criticized as well.

I’m always aware of the reality of things when I travel. It’s is not a good thing to close your eyes, but I also think it’s not a good thing either to turn your back at all the amazingness that a country has also to offer.

When I arrive in a new place, I always try my best to immerse myself into the culture, speak with the locals, spend some good times, and hopefully take good photos.

-

Cuba is a very special destination, full of opposites.

The drastic communist political system, which still submits its residents to rations ( the “supplies booklet” ) is in total contrast with the festive atmosphere, the music on every corner, the amazing landscapes and the warm temperatures.

Citizens do not have much as material goods, but on the positive side, get a good education and the best medical care in the entire Caribbeans. In fact, there’s nothing such as “poverty” in Cuba.

It’s clearly a very different way of life than ours.

In the reality, even though there’s no poor people, there are definitely people having some hard times.

Cubans have learned to live with only little for years, and for that reason became the best in the art of fixing and handling things alone, which makes them very strong and courageous people ( but doesn’t stop them from complaining ! ).

I am extremely respectful and admire them a lot for that.

Here is a first stroll through the street of La Habana, which will be followed by many more pictures, advices and Cuban tips !

-

-

The Cherry Blossom Girl - Cuba 11

The Cherry Blossom Girl - Cuba 02

The Cherry Blossom Girl - Cuba 09

The Cherry Blossom Girl - Cuba 04

The Cherry Blossom Girl - Cuba 13

The Cherry Blossom Girl - Cuba 01

The Cherry Blossom Girl - Cuba 07

The Cherry Blossom Girl - Cuba 03

The Cherry Blossom Girl - Cuba 05

The Cherry Blossom Girl - Cuba 12

The Cherry Blossom Girl - Cuba 08

 -

-

I was wearing an Orla Kierly dress.

-

-

-